Mon Blog

Enseigner l’Immobilier, un défi de chaque instant …

J’enseigne l’Immobilier dans une Ecole de management.

???  Ça veut dire quoi ? (suite…)

L’Immobilier, le nouvel atout majeur des formations au Management de l’Entreprise

La crise du covid va-t-elle changer le regard sur le management de l’immobilier ? Incontestablement oui !

Du télétravail subi et imposé par les entreprises à leurs salariés pour respecter les mesures de confinement puis de respect des règles sanitaires de distanciation sociale, au télétravail post-covid organisé et choisi pour la plupart des salariés à raison en moyenne de 2 jours par semaine, il est incontestable que gérer les ressources humaines / les richesses humaines s’accompagne aujourd’hui d’une gestion systématique des espaces de travail dans l’entreprise. Flex office, open-space avec bureaux attitrés, bureaux fermés, autant de configurations que de modes de travail et de types d’entreprises classées selon leur secteur d’activités, leur taille ou leur location dans les territoires.

L’immobilier représente en effet le second poste de dépenses des entreprises après les salaires.

Et pourtant le management de l’immobilier de l’entreprise reste encore le parent pauvre des cursus fondamentaux des sciences de gestion et des formations au management de l’entreprise en France et à l’étranger.

Comment expliquer ce paradoxe ?

Encore pour longtemps ?

Je vous invite à visualiser cette courte vidéo pour comprendre les enjeux du Management de l’immobilier

Aujourd’hui, la fonction immobilière est désormais considérée stratégique dans l’entreprise depuis la crise financière de 2008. Les entreprises ont, pour la plupart des grandes et des moyennes, organisé et structuré le management de leur immobilier d’exploitation.

Au-delà du management dit de l’innovation, le management de la 5e ressource de l’entreprise (au même titre que ses ressources financières ou ses ressources financières) est indispensable à maîtriser ou au moins à aborder dans tout cours de management général de l’entreprise, et dans les sciences de gestion en formation initiale et executive (Executive MBA).

Après avoir considéré l’immobilier sous l’angle patrimonial, puis financier avec la financiarisation de l’industrie immobilière (tout au long de la décennie 2000), il est à présent temps de considérer la « valeur d’usage » de l’immobilier, les besoins des occupants, voire même en ces temps nouveaux, la « valeur sanitaire » de l’immobilier.

Retrouvez ci-dessous les clés de lecture…

Les espaces de travail de demain dans l’entreprise : un nouveau groupe de travail pour l’ANVIE

Ravie de mettre en place et d’animer le premier groupe de travail dédié aux espaces de travail dans l’entreprise avec l’ANVIE dont la mission est de « mobiliser les enseignements de la recherche en sciences humaines et le partage d’expériences d’entreprises pour mieux comprendre les enjeux de leurs transformations et identifier des leviers d’action ».

Accompagner en tant qu’UNIVERSITAIRE et CHERCHEUR, des DRH, de DAF et de Directeurs immobiliers en entreprise afin de :

  • > Comprendre l’impact de la crise sanitaire et des confinements sur l’immobilier de bureaux et l’aménagement des espaces de travail,
  • > Anticiper le développement de nouveaux lieux de travail, dans et hors de l’entreprise.

Le bureau, mais pour quoi faire ?

Ce premier atelier a pour ambition de prendre le contre-pied d’un certain « bureau bashing » très en vogue aujourd’hui. En effet, les deux confinements ont laissé suggérer qu’une vie sans bureau était non seulement possible, mais surtout souhaitable, tant d’un point de vue économique pour les entreprises que d’un point de vue organisationnel pour les collaborateurs. Mais est-ce fondamentalement vrai ?

Au-delà du sentiment d’appartenance à un collectif, quels sont les gains indéniables d’un travail effectué au bureau, en présence de son équipe ?

Le flex-office, une tendance toujours d’actualité ?

Adaptés au travail collaboratif, rendant possible une gestion flexible des bâtiments, offrant une expérience de travail nouvelle, et surtout moins coûteux que des bureaux classiques… Les promesses entourant le flex-office ne manquent pas. Entreprises et promoteurs se sont engouffrés dans cette voie au cours des dernières années. Mais différentes enquêtes montrent que ce pari organisationnel et immobilier est mis à mal : l’enquête Mon bureau post-confinement II montre ainsi que 4 % seulement des personnes interrogées disent préférer les espaces de travail ouverts avec postes non attribués à toute autre forme d’aménagement : la crainte d’une contamination, le fait d’avoir goûté au télétravail et à son calme n’y sont pas étrangers.

Le flex-office a-t-il encore un avenir ? Quels espaces de travail pour mener à bien l’activité économique tout en respectant les aspirations des collaborateurs et les contraintes sanitaires ? Pour qui et pour quoi ?

Les tiers-lieux, une solution réaliste ?

La question des déplacements et de l’organisation personnelle sera au cœur de ce dernier atelier. Les confinements nous ont montré qu’il était possible de continuer à travailler sans avoir à se déplacer quotidiennement avec, à la clé, moins de fatigue et d’anxiété. Mais tout le monde ne peut pas travailler dans de bonnes conditions à son domicile… Entre le travail chez soi et le travail au bureau, une autre voie se profile : celle des tiers-lieux, proches du domicile tout en offrant des conditions de travail conformes aux standards contemporains, notamment en termes de technologies et de qualité de connexion.

Quel est le paysage des tiers-lieux aujourd’hui en France ? L’offre est-elle conduite à se développer ? Ces lieux sont-ils adaptés aux contraintes imposées par les entreprises en termes de confidentialité et de sécurité des données ?

Télétravail et bureau post-covid : une nouvelle donne

Comment appréhender les conséquences de la montée en puissance du télétravail sur les espaces de bureau ?

La pratique du télétravail n’est pas nouvelle : son origine se situe entre les années 1960 et 1970. Toutefois, son adoption était limitée à une minorité de salariés et à quelques secteurs d’activité. En 2017, seulement 3 % des salariés français faisaient du télétravail régulièrement (DARES, 2019). Cette situation a changé radicalement avec la propagation rapide du virus Covid-19 et les mesures de confinements stricts adoptées par de nombreuses organisations comme outil de gestion de crise. Du télétravail subi au télétravail souhaité, quelles sont les attentes des salariés quant à leur espaces de bureaux ?

Ainsi selon l’Insee, lors du premier confinement (du 17 mars au 11 mai 2020), ce sont 34 % des salariés français qui ont fait du télétravail. L’étude révèle cependant de fortes disparités selon la CSP : 58 % des cadres et des professions intermédiaires ont télétravaillé lors du premier confinement, tandis que ce ratio ne concernait que 20 % des employés et seulement 2 % des ouvriers.

Nos recherches ont déjà démontré les nuances et la complexité de la relation entre un employé et son espace de travail (Nappi, Ribeiro & Cochard, 2020), ainsi que l’importance du bureau en tant que facilitateur des interactions sociales au sein des entreprises (Nappi et Ribeiro, 2020).

Lors notre dernière étude, menée au sein de la Chaire Workplace Management de l’Essec Business School, nous avons évalué l’impact de la crise sanitaire et de l’expérience du télétravail sur les attentes de 2643 employés de bureau[1] par rapport à leur espace de travail. Retrouvez dans notre article publié par The Conversation France les principaux enseignements de cette étude.


[1] Enquête réalisée sur la période du 7 au 20 septembre 2020 en France. 70 % sont des femmes et 30 % des hommes ; leur âge moyen est de 43 ans (le plus jeune a 18 ans et le plus âgé 67 ans, la médiane est de 44 ans).  Environ 70 % des répondants sont des employés de l’industrie privée, 26 % des fonctionnaires, 2 % des travailleurs indépendants et 2 % d’autres catégories de travailleurs. Parmi les participants qui sont des employés de l’industrie privée ou de la fonction publique, environ 13 % sont des cadres et 4 % des directeurs.

Allons-nous tous travailler à la campagne ?

Ravie d’être intervenue dans Les Tribunes de la Presse 2020, trois journées de débats et d’ateliers qui réunissaient à Bordeaux, venus de France ou de pays étrangers, des journalistes, des figures de la vie intellectuelle, des responsables politiques, des dirigeants d’entreprises, et des personnalités de la société civile.

(suite…)

Télétravail et Bureaux, la suite d’une histoire urbaine

Dans cette Master Class ESSEC Collection #ESSECstaysconnected, donnée pendant la période du confinement, je pose la question : où travaillerons-nous demain ? Et quels enjeux managériaux, urbains, immobiliers cela posera-t-il ? Mais surtout comment comprendre l’évolution du bureau dans la ville depuis ces 30 dernières années.

(suite…)

Le bureau postcovid, Quand et Où ?

Il ne fait aucun doute que la crise sanitaire est en train d’engendrer une nouvelle révolution de bureau et qu’il faudra désormais tenir compte de la « valeur sanitaire » du bureau dans notre manière de penser les espaces de travail et la présence des usagers de bureaux au sein des locaux tertiaires. C’est ce que révèlent d’ailleurs les résultats de notre enquête Mon bureau post-confinement II, enquête réalisée en ligne auprès de 2643 employés de bureaux du 7 au 20 septembre 2020.

(suite…)

La valeur « sanitaire » du bureau

Sans surprise, la crise a fait évoluer les besoins des employés de bureau. Les enjeux socio-économiques, financiers et urbains sont considérables : le parc des bureaux existants, le plus important en Europe, et notamment en région francilienne avec plus de 53 millions de m², est-il toujours adapté ?

(suite…)

« Révolutions de bureaux »

L’immobilier de bureaux, reflet de nos modes de vie et de travail, est un secteur en profonde mutation depuis le milieu des années 1960 alors que les premières tours sont livrées dans les nouveaux quartiers d’affaires parisiens et les cités administratives en métropole et tandis que la question du bureau nomade se pose de nos jours.

(suite…)

Les immeubles de bureaux : des leviers de création de valeur pour les territoires et les entreprises

Le cinquième cahier de la chaire Immobilier et Développement durable, intitulé «Les bureaux :  de futurs défis territoriaux et managériaux » vient de paraître. (suite…)

Le Directeur immobilier dans l’entreprise, un métier stratégique

(suite…)

Le Blog d’Ingrid NAPPI

Bienvenue sur mon blog pédagogique qui parle Villes, Territoires, Immobilier en relation avec le Management des entreprises et les problématiques de la Finance d’aujourd’hui, sans oublier l’Histoire

Pour suivre mon blog saisissez votre adresse email.

Catégories :